Définition Conductivité

ConductivitéLa conductivité et son inverse la résistivité sont des mesures simples à mettre en œuvre et concrètes qui permettent de déterminer instantanément la quantité de sels minéraux dissous présents dans une eau.

Il s’agit bien là d’une mesure quantitative et en aucun cas qualitative car cette mesure ne permet pas de déterminer le type de sels minéraux dissous. Cette conductivité provient des charges électriques présentes dans l’eau suite à la dissolution des sels minéraux qui se transforment en ions chargés positivement (cations) et négativement (anions), le soluté lui restant invariablement neutre. 

La conductivité, qu’il est préférable de réaliser sur le terrain car cette mesure est fortement influencée par la température, peut être réalisée avec un conductivimètre et donne un résultat en Microsiemens par centimètre (µS.cm-1) alors que la résistivité s’exprime en MégaOhm.cm-1.

Pour faire simple quant à la mesure de terrain souvent effectuée avec un TDS meter, cousin grand public du conductivimètre, et qui exprime sa mesure en ppm (partie par Million) : plus une eau va être déminéralisée, moins elle contiendra de sels minéraux donc moins elle contiendra d’ions positifs comme négatifs donc moins elle aura une conductivité élevée. C’est exactement l’inverse évidemment pour la résistivité.

Autrement dit plus une eau s’approche de la pureté plus la conductivité est faible et la résistivité forte d’où la grande conductivité des mers et océans fortement chargés en sels minéraux et la plus faible conductivité des eaux qualifiées de douces.