Si boire une eau dure n’est pas dangereux pour la santé, eau calcaire et peau ne font pas bon ménage. La première peut en effet causer irritations, démangeaisons, problèmes dermatologiques, sur la peau comme le cuir chevelu.

Eau calcaire et peau qui tiraille

Le Code de la santé publique impose aux sociétés distributrices de ne pas délivrer une eau trop agressive ou corrosive, sans préciser toutefois sa dureté. En fonction, notamment, de votre région vous serez confronté à une eau plus ou moins calcaire, avec parfois des conséquences sur la peau. Ainsi une douche à l’eau calcaire (comme un bain) se traduit bien souvent par une peau qui tiraille ou picote, ainsi que par des cheveux plus rêches, ternes et cassants.

 

Pour aller plus loin : qu’est-ce que l’eau calcaire ?

Pour aller plus loin : connaître la dureté de son eau

Des réactions épidermiques face à l’eau calcaire

Cette constatation est particulièrement vraie pour les enfants et les personnes ayant la peau fragile. En fait, les cristaux de minéraux, présents dans l’eau calcaire et invisibles à l’œil nu, vont venir picoter la peau, d’où certaines sensations désagréables, mais aussi la recouvrir d’un voile qui va l’assécher. Ainsi agressé, l’épiderme réagit avec parfois l’apparition de petits boutons, voire de plaques urticantes, bref de problèmes dermatologiques.

L’eau calcaire peut être un facteur favorisant des pathologies telles que le psoriasis, l’eczéma ou la dermatite. Sur les peaux les plus sensibles, elle peut encore engendrer des desquamations, des décollements de la couche superficielle de l’épiderme. De même, en provoquant une sécheresse du cuir chevelu, l’eau calcaire est cause de démangeaisons au niveau de la tête. C’est pourquoi elle est déconseillée aux personnes souffrant de psoriasis. Tous ces phénomènes sont en outre accentués par l’utilisation de certains shampooings et savons.

Adoucir l’eau calcaire dans la salle de bains

Sans tripler sa consommation de crèmes hydratantes, les effets de l’eau calcaire sur la peau peuvent être contrés à la source, par l’installation d’un adoucisseur d’eau. Ce dernier va en effet filtrer les cristaux précédemment évoqués, responsables des irritations et démangeaisons. Il existe des systèmes très simples. Un filtre anticalcaire peut par exemple s’installer entre la robinetterie et le flexible de la douche alors que d’autres filtres viennent se poser sous le robinet de la baignoire. Dans le premier cas, le filtre est équipé d’une cartouche qui se change tous les ans environ.

En réduisant la dureté de l’eau, les systèmes de filtration permettent d’utiliser pour se laver une eau adoucie, sans conséquence sur la peau et le cuir chevelu. Un autre avantage de ce matériel est qu’il empêche le robinet et le pommeau de douche de s’entartrer, assurant par là même un débit plus puissant et des économies d’eau. Une étude américaine indépendante de l’institut Battelle Memorial de l’Illinois a ainsi montré en 2009 qu’en raison de l’accumulation de calcaire, les « pommeaux de douche traversés par de l’eau dure ont perdu 75% de leur débit en moins de 18 mois ».

Pour aller plus loin : pourquoi adoucir son eau ?

→ Pour aller plus loin : les avantages de l’eau adoucie