Filtration mécanique : les différents filtres de piscine

 

Principe : élimination des corps étrangers par discrimination en passant au travers d’un média filtrant faisant office de tamis.

L’eau des piscines est un mélange :

  • De matières dissoutes
  • De matières non dissoutes

Les dimensions varient du décimètre au dix millième de micron.

 

Séparation des mélanges : pour séparer des particules de taille différentes, on utilise des tamis de plus en plus fins et installés en série. La qualité du résultat dépend de la finesse du dernier filtre. Un seul tamis fin aurait tendance à se colmater rapidement.

Par exemple :
Panier de skimmer   →   Préfiltre  →   Filtre à sable

 

La performance d’un filtre est essentiellement conditionnée par sa finesse de filtration (dimensions des plus petites particules retenues par le filtre). Les différents principes de filtres offrent des finesses de filtration très diverses :

Filtres à sable

Principe de fonctionnement  

L’eau poussée par la pompe entre par le haut du filtre puis est répartie sur la surface du sable grâce à un diffuseur supérieur. En traversant le sable, l’eau se décharge de ses impuretés et est reprise en bas du filtre par un ensemble de crépines qui retiennent le sable et laissent passer l’eau propre (2 finesses de sable : gros en bas, fin en haut)

 

Destination

Piscines familiales standard

 

Finesse de filtration

30 à 50 microns selon la vitesse du passage et l’épaisseur du sable

 

Filtres à cartouche

Principe de fonctionnement

Filtrage de l’eau en traversant le média de l’extérieur vers l’intérieur puis ressort par le tube central. Un clapet anti-retour évite le retour des impuretés pompe arrêtée.

 

Destination

Petites piscines (faible volume d’eau), SPAS

 

Finesse de filtration

De 15 à 30 microns (Possibilité d’augmenter la finesse de filtration avec du floculant)

 

Filtres à diatomées

Principe de fonctionnement

Réservoir contenant un jeu d’éléments filtrants sous forme de toiles ou de bougies (fibres ou résine de synthèse). La filtration est assurée par une fine couche de poudre de diatomées (algues fossilisées) recouvrant la surface extérieure de l’élément.

 

Destination

Piscines familiales et collectives

 

Finesse de filtration

Environ 5 microns

 

Une eau bien filtrée et bien nettoyée donnera peu de prise aux développements « micro organismiques ».

 

La FILTRATION et le TRAITEMENT CHIMIQUE sont deux actions quasi inséparables pour une clarification et une salubrité de l’eau.

Une filtration, même performante, doit être complétée par le traitement chimique, car il faut oxyder (brûler) les plus petites matières (non filtrées par le média filtrant).

 

Comment éliminer les micro-organismes ?

La désinfection agit donc en complément de la filtration mécanique.

Les éléments les plus petits (notamment les bactéries) passent au travers du média filtrant. Pour les éliminer, le moyen le plus courant est l’oxydation.

Traitement chimique : caractéristiques des désinfectants

 

Un désinfectant doit avoir :

  • Un pouvoir mouillant élevé
  • Un pouvoir d’émulsion sur les dépôts gras
  • Une action bactéricide
  • Une action fongicide
  • Une action virucide

 

Performances des traitements existants. Tous ces produits sont désinfectants et anti algues :

Produits agrées par le ministère de la santé pour les piscines recevant du public :

Autres solutions techniques pour le traitement de l’eau de piscine trouble

 

  • Électrodes cuivre / Argent
  • Ozone + « Rémanent »
  • Ultra violet + « Rémanent »
  • Électrolyse du sel