Traiter son eau en appartement : mode d’emploi

Goût de l’eau, problème de calcaire… La qualité de votre eau à votre domicile ne vous satisfait pas ? Il n’est pas nécessaire de vivre dans une maison pour agir : il existe des solutions pour traiter son eau en appartement, à condition de bien identifier ses besoins et se renseigner sur les différentes techniques de traitement.

 

Mauvais goût de l’eau du robinet

 

L’eau du robinet a un arrière-goût, une odeur ou même un aspect désagréable ? Différentes techniques de traitement existent :

– Le filtre sur robinet

S’installant directement sur le robinet de la cuisine, le filtre retient les éléments qui sont susceptibles de donner mauvais goût à l’eau (notamment le chlore et les métaux lourd). L’eau qui sort du robinet peut donc être consommée directement, sans odeur ni arrière-goût.

– La carafe filtrante

La carafe filtrante comprend un filtre qui retient également les éléments qui donnent mauvais goût à l’eau. Elle va également réduire la dureté de l’eau du robinet, responsable de de la formation de calcaire et de l’entartrage de vos appareils ménagers. Disponible dans de nombreuses grandes surfaces et magasins spécialisés, la carafe filtrante est une solution simple et accessible.

 

L’aspect compact et mobile de ces dispositifs les rend tout à fait compatibles avec la vie en appartement. Dans les deux cas, il suffit de changer le filtre à la fréquence recommandée par le fabricant pour bénéficier d’une eau au goût neutre.

En revanche, si vous souhaitez traiter notamment le calcaire de l’ensemble des points d’utilisation d’eau dans votre logement, d’autres solutions peuvent être envisagées.

 

Problème de calcaire : les solutions pour traiter son eau en appartement

 

Peau qui tiraille, linge rêche, robinetterie entartée, appareils électroménagers qui perdent en efficacité… Les désagréments liés au calcaire sont nombreux, mais des solutions existent, même lorsque l’on habite en appartement !

Si les inconvénients liés au calcaire sont surtout présents dans la cuisine (formation de tartre dans la  bouilloire et la cafetière, goût des boissons chaudes, vaisselle terne, etc.), la carafe filtrante, qui contient également un dispositif anti-calcaire, peut convenir.

Si les désagréments sont particulièrement liés à l’utilisation d’eau calcaire sur le corps (cheveux rêches, peau qui tiraille), il existe également des filtres anti-calcaire à disposer directement sur la robinetterie de la douche.

 

traiter son eau en appartement douche

 

Cependant, si le problème est global et concerne toutes les installations, il faut envisager la pose d’un adoucisseur d’eau, qui traite l’eau de tout l’appartement. L’adoucisseur est placé au niveau de l’arrivée d’eau du logement, qui se trouve souvent dans la cuisine pour les appartements. Le choix du modèle dépend de différents critères, notamment le nombre de personnes habitant dans l’appartement, le volume d’eau utilisé, la dureté de l’eau ou encore la place disponible. Il existe des modèles compacts particulièrement bien adaptés aux espaces parfois réduits des appartements.

 

Propriétaire ou locataire : quelles charges ?

 

Un locataire devra obtenir de son propriétaire l’accord pour installer un adoucisseur.

Un adoucisseur d’eau nécessite d’être entretenu par un professionnel environ une fois par an pour en garantir son bon fonctionnement. Au même titre que les autres appareils mentionnés par le contrat de location (comme par exemple les lave-vaisselles, les appareils de conditionnement d’air, ou les sèche-linges), l’entretien courant de l’adoucisseur d’eau est à la charge du locataire. Par contre, si l’adoucisseur casse pour vétusté alors qu’il a été correctement entretenu, c’est au propriétaire d’assumer les frais de réparation ou de remplacement, si ce dernier a fait installer le système.

 

Finalement, traiter son eau en appartement n’est pas aussi compliqué que l’on pourrait le penser, il suffit de trouver la solution correspondant à vos besoins. Pour toute question ou information, n’hésitez pas à contacter un professionnel de l’UAE qui pourra vous orienter vers la technologie la plus adaptée pour vous.

 

 

 

 


Commentaires:

  • Camille le bail  dit:

    Bonjour,
    Depuis quelques temps , l’eau de mon évier, de mon robinet et de ma douche a une odeur de chlore. Comment faire pour ne plus en avoir?
    Comment dois je m’y prendre ? Je suis propriétaire il n’y a pas si longtemps que ça ?
    Merci de votre réponse

    • UAE  dit:

      Bonjour,

      En France, le chlore est ajouté à l’eau potable en usine de traitement pour prévenir des risques de prolifération de bactéries tout au long de son voyage dans les canalisations. Les doses sont fonction des risques et généralement de la température de l’eau.

      La filtration sur charbon actif est un bon moyen pour capter le chlore indésirable de l’eau. Plusieurs solutions existent en fonction de votre cas particulier (filtre à carafes pour l’eau du robinet, filtre sous évier pour la cuisine…)

      Dans tous les cas nous vous recommandons de faire appel à un professionnel du traitement de l’eau qui pourra vous conseiller. Pour trouver celui qui est le plus proche de chez vous, suivez ce lien : https://uae.fr/trouver-un-specialiste/

      Vous pouvez également en parler à votre syndic pour obtenir une offre plus globale.

      Bonne journée !

  • Solveig Hivert  dit:

    Bonjour,
    J’habite dans un appartement dont je suis propriétaire dans une copropriété. Certains appartements sont loués par des propriétaires bailleurs. J’ai demandé au syndic de mettre à l’ordre du jour de l’Assemblée générale des copropriétaires l’installation d’un adoucisseur d’eau. Il m’a répondu que ce n’était pas légal car il fallait que tous les habitants de l’immeuble soient d’accord y compris les locataires.
    Est-ce vrai?
    Merci de votre réponse.

    Cordialement

    • UAE  dit:

      Bonjour,
      La loi n°65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis prévoit, dans son article 25, que sont adoptées à la majorité des voix de tous les copropriétaires les décisions concernant des travaux comportant transformation, addition ou amélioration.
      L’installation d’un adoucisseur dans les parties communes relève de cette catégorie de travaux puisqu’elle constitue une amélioration indéniable pour la qualité de l’eau de toute la copropriété.
      Ainsi, la décision concernant cette installation doit être prise à la majorité des voix de tous les copropriétaires.
      N’hésitez pas à revenir vers nous si besoin.
      Bonne journée !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *