Carte d’identité de la résine échangeuse d’ions

Ladoucisseur d’eau est l’un des systèmes les plus efficaces pour lutter contre le calcaire. Au cœur de cette technologie, on retrouve la résine échangeuse d’ions. Mais comment fonctionne-t-elle ?

 

Composition de la résine échangeuse d’ions

 

La résine échangeuse d’ions est composée de polymères, c’est-à-dire de macromolécules, chargées en ions sodium (Na⁺).

 

Fonctionnement de la résine

 

Une eau dite “dure” est une eau riche en calcaire, c’est-à-dire en ions calcium (Ca2+) et magnésium (Mg2+).

L’adoucissement de l’eau consiste à échanger ces ions calcium (Ca2+) et magnésium (Mg2+) contre des ions de sodium (Na+). Au contact de l’eau dure, la résine libère ses ions sodium pour emprisonner les ions calcium et magnésium : les ions se retrouvent donc échangés et l’eau adoucie.

Ce processus peut être répété jusqu’à ce que la résine soit complètement débarrassée de ses ions sodium. Il faut alors la régénérer, c’est-à-dire la mettre en contact avec de l’eau salée (riche en sodium) pour que l’échange s’opère de nouveau, mais dans l’autre sens. Au terme de cette phase de régénération, la résine est de nouveau utilisable pour adoucir l’eau !

Il est important de noter que, malgré l’apport en sodium, l’adoucissement de l’eau n’a aucune incidence sur son goût.

 

Utilisation de la résine échangeuse d’ions

 

La résine échangeuse d’ions est principalement utilisée dans les adoucisseurs, mais on peut également la retrouver dans certaines technologies comme les carafes filtrantes.

 

infographie résine échangeuse d'ions

 

Vous avez une question ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à contacter un professionnel de l’UAE proche de chez vous !


Commentaires:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *