Définition et caractéristiques de l’eau potable

L’eau potable est l’eau qui peut être consommée sans présenter de risque pour la santé. La potabilité d’une eau est définie par un ensemble de normes de qualité.

 

Les normes qui définissent l’eau potable

 

Les normes définissant la potabilité de l’eau fixent les seuils limites de présence de certaines substances nocives ou indésirables qui peuvent se trouver dans l’eau :

– Certains éléments doivent être totalement absents de l’eau pour qu’elle soit jugée potable, comme les agents pathogènes (virus, bactéries…) qui présentent un risque important pour la santé.

– D’autres éléments font l’objet de seuils maximaux d’admissibilité, comme par exemple les nitrates, les pesticides ou les métaux lourds.

Ces critères sont déterminés selon les connaissances scientifiques et le risque acceptable déterminé et évoluent dans le temps. L’eau est à ce jour la denrée alimentaire la plus réglementée, et elle fait donc l’objet de nombreux traitements pour être conforme avant d’arriver aux consommateurs.

 

Eau potable et goût de l’eau

 

L’eau potable est donc une eau propre à la consommation, mais cela ne garantit pas qu’elle présente un goût satisfaisant pour le consommateur.

Ainsi, les éléments chlorés qui sont utilisés à l’étape du traitement des eaux pour répondre aux normes de potabilité peuvent dégager un léger arrière-goût ou odeur parfois jugés désagréables.

Pour remédier à ce problème de goût, des techniques pour traiter l’eau potable chez soi existent. On peut citer notamment la filtration (avec une carafe filtrante, un filtre sur robinet ou un filtre sous l’évier) ou encore l’osmose inverse, qui permettent de donner à l’eau un goût neutre et agréable.

 

Eau potable et calcaire

 

L’eau calcaire ne présente aucun risque pour la santé lorsqu’elle est consommée, ainsi une eau potable peut tout à fait être très dure. Ce phénomène est particulièrement notable dans certaines régions de France, puisque la dureté de l’eau dépend de la nature des sols qu’elle a parcouru avant d’arriver au consommateur.

Bien qu’elle ne présente aucun risque pour la santé lorsqu’elle est utilisée, l’eau potable calcaire cause tout de même certains désagréments au quotidien : irritation de la peau, dépôts de tartre dans les installations, linge rêche, etc. Cela peut amener certains consommateurs à vouloir améliorer la qualité de leur eau.

Dans ce cas, l’adoucissement de l’eau est une technique adaptée. Les ions calcium et magnésium, responsables de la formation du calcaire, sont échangés contre des ions sodium, ce qui permet d’améliorer la qualité de l’eau potable.

 

Pour toute question sur l’eau potable et les techniques de traitement de l’eau, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à contacter un professionnel du traitement de l’eau proche de chez vous.


Commentaires:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *