Vers une économie circulaire : actions pour le retrait des plastiques à usage unique

Contrairement à l’économie linéaire, dans l’économie circulaire toutes les ressources sont utilisées aussi longtemps que possible, voire régénérées. La gestion des ressources plastiques peut donc contribuer positivement à l’économie circulaire. Les professionnels membres de l’UAE sont particulièrement sensibles à la question du plastique à usage unique et vous proposent des alternatives pour éviter leur consommation.  

 

L’importance du retrait des plastiques pour une économie circulaire

 

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, le matériau “plastique” n’est pas forcément à bannir sans distinction. Dans certains secteurs comme l’industrie, le plastique a démontré son utilité et ses avantages. Seulement, il est nécessaire de pouvoir gérer son cycle de vie, notamment pour les plastiques à usage unique. 

En Europe par exemple, ce sont quelque 58 millions de tonnes de plastique qui sont générées chaque année, et qui engendrent 25 millions de tonnes de déchets plastiques. Leur gestion est encore très loin de l’idéal d’une économie circulaire, puisque seulement 30% sont collectés pour être recyclés.

Il est donc nécessaire d’adopter des démarches durables pour arriver à diminuer les déchets plastiques, notamment à travers le retrait des plastiques à usage unique.

Depuis 2016, de nombreuses réglementations visant à éradiquer les plastiques à usage unique ont été mises en place par l’Union Européenne.

 

Retour sur les actions menées et à venir pour le retrait des plastiques

Les différentes actions menées pour le retrait des plastiques : 

– 2016 :  les sacs plastiques à usage unique disponibles en caisse sont interdits, qu’ils soient gratuits ou payants. Ce sont dorénavant des sacs en papier qui sont distribués, réduisant ainsi grandement les déchets plastiques.

– 2017 : depuis cette date, ce sont tous les sacs en plastique, même hors sacs de caisse, à usage unique qui sont interdits (sacs de fruits, de légumes, etc.)

– 2020 : différentes actions pour le retrait des plastiques ont été mises en place en France : interdiction de la vente de coton-tiges, mais aussi des gobelets, assiettes, couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladiers et boîtes en plastique à usage unique. Ces mesures ont été adoptées en France un an avant leur application dans toute l’Union Européenne. La suppression des bouteilles en plastique à usage unique dans la restauration collective en milieu scolaire et universitaire est également une avancée majeure de l’année 2020.

 

Les différentes actions à venir pour le retrait des plastiques : 

– 2025 : pour continuer la démarche de retrait des plastiques à usage unique en milieu scolaire et universitaire, les produits de cuisson, de réchauffage et les services en plastique seront interdits pour les collectivités de plus de 2000 habitants. L’Union Européenne se fixe également l’objectif d’atteindre 25% de contenus recyclés dans les bouteilles plastiques en 2025.

– 2028 : Les collectivités de moins de 2000 habitants seront à leur tour obligées de retirer les produits de cuisson, de réchauffage et les services en plastique en milieu scolaire et universitaire.

– 2029 : 90%, c’est l’objectif que se fixe l’Union Européenne dans 8 ans pour la collecte de bouteilles plastiques.

– 2030 : en 5 ans, l’Union Européenne souhaite passer de 25% de contenus recyclés dans les bouteilles plastiques à 30%.

 

Toutes ces réglementations ont pour objectif de retirer petit à petit la quasi-totalité des plastiques à usage unique. Ces mesures sont également accompagnées d’étiquetages obligatoires (cigarettes à filtres plastique, lingettes, articles hygiéniques, etc.) ou encore d’utilisation de la filière REP (Responsabilité Élargie du Producteur).

Les professionnels membres de l’UAE s’engagent à proposer des solutions qui participent à réduire l’usage des plastiques à usage unique, notamment des bouteilles en plastique à usage unique. L’UAE s’engage quotidiennement, notamment au travers de partenariats, comme avec l’association NO PLASTIC IN MY SEA.

infographie déchets plastiques

Source : Ministère de l’écologie

 


Commentaires:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gouttes eau UAE
gouttes eau UAE