Zoom sur les composants des purificateurs d’eau qui permettent de filtrer l’eau

Il existe différents systèmes de purification de l’eau qui n’utilisent pas tous les mêmes technologies de filtration. Le charbon actif, la résine échangeuse d’ions et la membrane d’osmose font par exemple partie des composants des purificateurs utilisés pour traiter l’eau à la maison. Si vous ne connaissez pas encore toutes leurs spécificités, voici quelques informations : 

 

Parmi les composants des purificateurs d’eau : le charbon actif

Qu’est-ce que c’est ? 

Le charbon actif est obtenu lorsque l’on calcine du bois ou une autre matière végétale (comme de la fibre d’écorce de noix de coco par exemple) à très haute température. La matière obtenue est ainsi poreuse.  

Il y a deux manières d’activer le charbon. De façon physique, le charbon est carbonisé une deuxième fois et cela crée un choc thermique. Ce choc est en fait provoqué par un courant d’air ou une vaporisation d’eau. C’est cette méthode qui est utilisée pour les filtres à eau. 

On peut aussi activer le charbon de façon chimique, en le trempant dans un bain d’acide phosphorique ou d’acide chlorhydrique. Cette méthode est par exemple utilisée pour fabriquer les filtres à air et certains produits pharmaceutiques.

 

Dans quel type de purificateur trouve-t-on le charbon actif ? 

Le charbon actif fait partie des composants des purificateurs d’eau car son action adsorbante retient les éléments indésirables qui se trouvent parfois dans l’eau du robinet. Selon les fabricants, on retrouve notamment le charbon actif dans les carafes filtrantes, les filtres sur robinet, sur évier ou sur comptoir, ou encore dans le processus de pré-filtration des osmoseurs.

 

Parmi les composants des purificateurs d’eau : la résine échangeuse d’ions

Qu’est-ce que c’est ? 

La résine échangeuse d’ions se compose de macromolécules, chargées en ions sodium (Na⁺). L’eau dure, quant à elle, est chargée en ions calcium (Ca2+) et magnésium (Mg2+).

Lorsque la résine et l’eau calcaire entrent en contact, la résine libère ses ions sodium et emprisonne les ions calcium et magnésium de l’eau. Voilà donc pourquoi on appelle cette résine “échangeuse d’ions”. Une fois que ce phénomène a eu lieu, l’eau est adoucie. 

 

Dans quel type de dispositif trouve-t-on la résine échangeuse d’ions ? 

La résine d’eau est généralement à l’origine du traitement de l’eau par un adoucisseur, mais selon les fabricants, on peut aussi retrouver de la résine échangeuse d’ions dans certaines carafes filtrantes par exemple. 

 

Parmi les composants des purificateurs d’eau : la membrane d’osmose 

Qu’est-ce que c’est ? 

La membrane d’un osmoseur est utilisée pour séparer deux liquides qui ont une concentration différente. D’un côté on retrouve le perméat (une eau épurée) qui passe à travers la membrane et de l’autre, le concentrat, qui s’écoule et contient l’ensemble des sels minéraux et matières retenues.

Lorsque l’eau subit ce phénomène d’osmose inverse, elle ressort donc plus pure et dénuée d’éléments indésirables. 

 

Dans quel type de purificateur trouve-t-on la membrane d’osmose ? 

Comme son nom l’indique, cette membrane est utilisée dans le phénomène d’osmose inverse, en particulier dans les osmoseurs. 

 

N’hésitez pas à contacter un professionnel membre de l’UAE proche de chez vous pour en savoir plus sur les technologies de traitement de l’eau et les composants utilisés. 

 


Commentaires:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gouttes eau UAE
gouttes eau UAE