Une eau dite dure se distingue de l’eau douce par sa concentration en sels minéraux dissous, et particulièrement en sels de calcium et de magnésium. Ces derniers, plus précisément les bicarbonates de calcium et de magnésium, peuvent se transformer en calcaire et former un dépôt de tartre insoluble. On parle alors « d’eau calcaire ».

Qu’est-ce qu’une eau calcaire ?

La présence de sels de calcium ou de magnésium dans l’eau est mesurée par le titre hydrotimétrique, plus couramment appelé dureté de l’eau.

Elle s’exprime en degrés français, symbolisés par un °f ou °TH. 1 °f correspond à 2,4 milligrammes de magnésium ou 4 milligrammes de calcium par litre d’eau. Dès lors, en fonction de ces composants, l’eau que vous consommez au quotidien peut aller de « douce » si elle présente de 8 à 15 °f à « très dure » au-delà de 30 °f, en passant par « très douce » – de 0 à 7 °f, « plutôt dure » – de 15 à 30 °f – et « dure » – de 30 à 40 °f. Quant à l’eau de notre consommation courante, elle varie selon les régions.

 

Pour aller plus loin : L’eau calcaire, qu’est-ce que c’est ?

La dureté de l’eau en fonction des régions

En matière d’eau calcaire, toutes les régions françaises ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi, l’eau est naturellement considérée comme « douce » (moins de 15 °f) en Bretagne, en Corse, dans l’Auvergne, le Limousin ou encore les Pyrénées Atlantiques et Hautes Pyrénées. Une eau « dure », de 15 à 30 °f, se trouve, par exemple, dans les Pays de la Loire, le Rhône, l’Alsace-Lorraine ou encore les Savoie et la Gironde ; elle est « très dure »,  à plus de 30 °f,  en Ile de France, dans les Alpes du Sud, la Haute-Normandie ou encore les Charentes. Les départements les moins bien lotis sont le Pas-de-Calais, la Moselle, l’Isère, l’Hérault et les Alpes de Haute-Provence, avec une eau dite « extrêmement dure », présentant plus de 40 °f.

En fonction de son trajet et de la nature géologique des terrains qu’elle va traverser l’eau se charge en sels minéraux et devient plus ou moins dure. L’eau dure de la région parisienne ou du Nord s’explique ainsi par un sol crayeux.

 

Pour aller plus loin : mesurer la dureté de son eau

 Pour aller plus loin : que faire pour lutter contre l’eau calcaire ?

L'eau calcaire est-elle dangereuse ?

Si elle n’est pas dangereuse pour la santé humaine une eau calcaire va en revanche causer des problèmes aux appareils ménagers, aux chaudières et aux canalisations : un dépôt de tartre peut se former et limiter leur fonctionnement. En outre, il faut savoir qu’une eau très chargée en calcaire va réduire l’efficacité des détergents pour les machines à laver, lave-vaisselle… et la durée de vie des ballons d’eau chaude.

 

Pour aller plus loin : les effets de l’eau calcaire sur votre électroménager

Pour aller plus loin : sanitaires, douche, tuyaux, les problèmes liés au calcaire

Pour aller plus loin : les effets de l’eau calcaire sur la peau