Lorsqu’un utilisateur évoque la « qualité » de l’eau, il désigne souvent d’abord sa « dureté », c’est-à-dire sa charge en calcaire.

Celle-ci dépend de la région, de son sous-sol, de la ville parfois, des sources de pompage, des modalités de traitement de cette eau par les distributeurs en amont, c’est-à-dire avant son point d’entrée dans les bâtiments et aux points d’utilisation : nos robinets et nos tuyauteries.

Or, que l’on soit industriel, artisan ou particulier, la dureté de l’eau au robinet entraîne des effets indésirables aux conséquences diverses…

Pour chacun d’entre nous, ces effets indésirables sont ressentis au quotidien, dans tous les aspects de notre vie.

Les effets indésirables de l'eau dure

Débarrassez votre eau du calcaire avec les solutions de traitement adaptées !

Voici les nombreux domaines pour lesquels un traitement peut s’appliquer, dans le cadre d’un usage domestique et personnel :

 

  • Chauffe-eau électrique, chauffe-eau solaire, chauffe-eau à gaz, chaudière ;
  • Réseau d’eau chaude sanitaire, circulateurs ;- Circuit de chauffage à eau chaude / canalisation / robinetterie ;
  • Robinet / mitigeur / mélangeur / pomme de douche / brise jet / économiseurs d’eau ;
  • Équipements sanitaires (baignoire, douche, lavabo et chasse d’eau) ;
  • Réseau d’eau froide sanitaire ;
  • Lave-linge, lave-vaisselle ;
  • Petit électroménager (fer à repasser, machine à café, bouilloire, humidificateur d’air, etc.) ;
  • Circuits d’évacuation des eaux usées.

 

En retirant le calcaire de l’eau, les adoucisseurs restent la solution simple et fiable pour éliminer le calcaire dans toute la maison et ainsi permettre aux consommateurs de bénéficier d’une eau adoucie.


Meilleur confort, bien-être et sensations retrouvées, meilleures performances des équipements, économie d’énergie, économies financières et moindres rejets de substances polluantes sont autant de bénéfices avérés de l’usage d’une eau adoucie.

Bien que tous les adoucisseurs reposent sur le même principe d’échange d’ion (ou permutation sodique), il existe sur le marché différentes sortes d’appareils, essentiellement différenciés par la technologie de la vanne employée, les consommations d’eau et de sel par régénération, le mode de déclenchement de la régénération (horaire, au volume, volume anticipé…) ainsi que par les certifications ou conformités à certaines normes qui ont été obtenues.

Les avantages de l'eau adoucie

L’adoucissement évite la formation de calcaire : une partie des minéraux responsable de sa formation est retirée de l’eau ; il ne peut plus se former les dépôts solides blanchâtres mieux connus sous le nom de tartre ou de calcaire.

 

L’adoucisseur, qui permet d’obtenir une eau véritablement douce, protègent les canalisations, l’ensemble des applications domestique et procure le confort de l’eau adoucie (pour la peau, le linge …).

 

Confort :

 

  • Protéger vos équipements du tartre (machine à café, bouilloire, lave-vaisselle, fer à repasser, chaudière …)
  • Faire disparaître les traces blanches autour de votre robinetterie, sur les parois de douche…
  • Rendre à vos cheveux leur souplesse et leur brillance naturelles
  • Protéger votre épiderme et éviter certains problèmes dermatologiques
  • Réduire la consommation de produits lessiviels (lessive, détergents, adoucissants…),
  • Éviter le linge rêche et terne et préserver sa durée de vie
  • Préserver la durée de vie de la batterie de votre véhicule

 

Durée de vie des équipements – l’adoucissement :

 

  • Évite le colmatage des tuyauteries de vos réseaux,
  • Évite l’entartrage de la résistance des ballons d’eau chaude,
  • Évite la perte de rendement de votre chaudière (évite l’entartrage du corps de chauffe),
  • Évite l’abrasion et l’embouage des circuits de chauffage,
  • Permet une meilleure tenue dans le temps de vos joints de robinetterie,
  • Évite le bouchage des capillaires et buses de bain et douche (jets, hydromassage etc),

 

Économies d’énergie :

 

  • L’eau adoucie chauffe plus vite,
  • Les ballons et chaudières non entartrés préservent leur rendement énergétique (car le tartre est très isolant thermiquement) : moins de consommation de fioul, gaz… pour la même chaleur produite,

 

Qualité bactériologique de l’eau :

 

  • En privant les bactéries du support poreux qu’est le calcaire, on limite l’accrochage du biofilm et la formation de colonies bactériennes,
  • Lutter contre le tartre est un des axes de prévention contre le développement des légionelles.

 

Pour aller plus loin : l’adoucisseur et son fonctionnement

Pour aller plus loin : les sels de régénération

Pour aller plus loin : les carafes filtrantes et filtres sur robinets

Pour aller plus loin : les autres procédés et technologies