Principe d’action des UV

L’eau est un élément vital dont la qualité se dégrade régulièrement depuis de nombreuses années. La traiter est aujourd’hui une priorité, la respecter une nécessité.

C’est pourquoi la technologie UVc répond parfaitement à ces deux exigences.
En effet, le concept bactéricide UV a pour principe de générer des rayons ultra-violets au sein d’une chambre de traitement. Ces rayons irradient les cellules vivantes contenues dans le liquide traversant l’appareil, sans modifier les critères physico chimiques et sans générer de solutions résiduelles.

Les microbes, virus, bactéries seront donc particulièrement sensibles aux rayons UV, puis les végétaux inférieurs tels que les algues, les moisissures et leurs spores.

Le principe de base, connu depuis le début de ce siècle, bénéficie aujourd’hui de matériaux nouveaux (lampes à haut pouvoir germicide, et chambre d’irradiation à fort coefficient de réflexion), et d’une maîtrise totale des paramètres annexes de fonctionnement (environnement, débit, applications).

Technologie du traitement de l’eau par UV

Les radiations U.V. ont une action photochimique sur les corps, action qui se manifeste par des réactions très diverses telles que :

L’action stérilisante, principe mis en place dans le présent dispositif « Bactéricide », est due à la perturbation apportée par les radiations ultra-violettes dans la structure chimique des constituants de la cellule vivante, et par suite, de leur fonction. Suivant la quantité d’énergie U.V. reçue, la cellule vivante sera soit stérilisée (effet bactériostatique), soit détruite (effet bactéricide).

 

L’EFFET BACTÉRIOSTATIQUE

Dans le cas d’une absorption modérée d’énergie U.V., celle-ci permet à la cellule de continuer à vivre, mais tout en ne pouvant plus se reproduire ; cette cellule est donc condamnée à disparaître.

 

L’EFFET BACTÉRICIDE

Dans le cas d’une absorption d’énergie supérieure à une certaine dose, celle-ci permet la destruction de la cellule.

La dose minimale légale selon la circulaire du 19/01/87 de la Direction Générale de la Santé est de : 25 000 micro watt seconde par cm². Par souci d’efficacité, les bactéricides disposent d’une dose d’énergie supérieure à 40 000 micro-Ws/cm2.

Différentes applications bactéricides

 

La qualité de l’eau étant une partie importante de la qualité de vie, le bactéricide trouve son intérêt dans les domaines aussi diversifiés que :

 

  • EAU DE CONSOMMATION (puits, forage, source)
  • EAU DE PROCESS (industries)
  • EAU DE REJET (station d’épuration)
  • EAU DE BAIGNADE (piscines, bases de loisirs)
  • EAU DE MER (pisciculture, ostréiculture)
  • MILIEU AQUATIQUE (bassin d’agrément, aquarium)
  • MILIEU HORTICOLE (solution nutritive)

Maintenance de votre système de désinfection UV

 

Le grand intérêt de cette technologie, hormis son efficacité et la facilité de mise en œuvre, reste la grande simplicité de la maintenance annuelle :

La lampe UVc est à changer une fois par an (durée de vie 8000 heures). Nettoyage éventuel de la gaine quartz Changement éventuel du joint d’étanchéité

Cette maintenance annuelle est faite dans le cadre du contrat d’entretien.

Exemples d’efficacité

 

Sont consultables dans ce document :

  • Une liste détaillant l’énergie UV nécessaire à certains micro-organismes pour être détruits (exprimée en micro Ws/cm2)
  • Les avantages des sources UV et autres méthodes de désinfection
  • L’action germicide, selon la longueur d’onde du rayonnement UVc.

Les avantages de la stérilisation UV

 

Au niveau du produit traité :

  • Absence de produit chimique à ajouter ou à remplacer
  • Absence de modification physico-chimique de l’eau traitée
  • Effet bactéricide instantané, non rémanent
  • Absence de rayonnement résiduel dans la production
  • Absence de résidu radioactif, même après très haut niveau d’exposition

Au niveau de l’installation :

  • Dispositif compact et facile à installer
  • Grande souplesse d’utilisation dans le cadre industriel
  • Mise en œuvre ne nécessitant pas de surveillance particulière
  • Maintenance relativement faible
  • Absence de risque lié au stockage de produits chimiques