Le sel est un élément indispensable au bon fonctionnement de votre adoucisseur.

Vous trouverez ci-dessous les principales questions afférentes à son usage, en vue de l’efficacité optimale et de la pérennité de vos équipements.

 Quel est le rôle du sel dans le traitement de l’eau ?

 L’adoucisseur renferme des résines se présentant sous l’aspect de petites billes. Elles retiennent le calcaire de l’eau en échangeant les ions calcium de l’eau dure contre les ions sodium qu’elles contiennent. L’eau dure traverse le lit de résines et ressort adoucie de l’appareil.

En fonction de la consommation d’eau, les résines se saturent progressivement d’ions calcium et perdent peu à peu de leur efficacité.

Il n’est pas nécessaire de les changer. Il suffit de les régénérer avec de l’eau salée (saumure) obtenue à partir de pastilles pour adoucisseur. Au cours de cette opération, appelée régénération, les ions calcium fixés sur les résines sont échangés contre les ions sodium.

Quel type de sel choisir pour son adoucisseur d’eau ?

Il existe 3 origines du sel :

  • Le sel gemme ou sel de mine (généralement utilisé pour le déneigement)
  • Le sel de mer (utilisé pour tous les types d’usage)
  • Le sel raffiné (principalement pour tous les types d’industries et l’adoucissement de l’eau)

C’est le sel raffiné qu’il faut utiliser exclusivement pour le traitement de l’eau car c’est un sel de très haute pureté.

 

Le sel doit répondre à 3 critères de pureté :

  • Pureté physique : le sel ne doit pas contenir de matières insolubles qui pourraient colmater
    les systèmes d’aspiration de saumure et encrasser les résines.
  • Pureté chimique : le chlorure de sodium est la matière active. Le sel ne doit donc pas contenir
    d’autres composants inutiles voire nuisibles.
  • Pureté microbiologique : le sel doit être exempt de tout germe pathogène.

Différentes formes de sels pour adoucisseur sont sur le marché : des pastilles (coussinets ou cylindres) et des granulés.

Les pastilles doivent avoir une bonne compacité, une qualité chimique irréprochable ainsi qu’une densité élevée. L’effet recherché est avant tout d’avoir une pastille qui ne se délitera pas dans le bac à sel. Pour optimiser le rendement de l’appareil (notamment la régénération des résines échangeuses d’ions), il est conseillé d’utiliser des pastilles de sel de très haute pureté de forme coussinet ou cylindrique à faces bombées.

Ce type de pastille, permettra une meilleure circulation de l’eau à l’intérieur du bac à sel et augmentera la vitesse de production de la saumure.

Que sont la dissolution, la saumure et le délitement ?

  • Dissolution

La dissolution de la pastille est la production de saumure.

  • Saumure

La saumure est une solution saturée de sel (310 g de sel par litre d’eau) nécessaire à la bonne régénération des résines.

  • Délitement

Le délitement est le phénomène de fragmentation de la pastille en grains de sel générant une pâte à sel dans le fond du bac. Cette substance ne se dissoudra pas et obstruera l’aspiration de la saumure.

Qu’est-ce que le sel pour électrochloration ?

L’électrolyse d’une solution de chlorure de sodium permet de produire de l’hypochlorite de sodium (eau de Javel), désinfectant puissant, utilisé en piscine notamment. Le chlore actif, après avoir détruit les bactéries et les micro-organismes de l’eau, se reconvertit naturellement en sel sous l’effet des UV.

Il est préférable d’utiliser du sel raffiné compacté sous forme de pastilles qui se dissolvent progressivement et de façon homogène dans l’eau.

L’eau adoucie est-elle équivalente à une eau naturelle douce ?

Il ne faut pas confondre l’eau naturellement douce qui coule dans certaines régions granitiques (Vosges, Bretagne, Massif Central), avec l’eau adoucie. Leurs compositions minérales sont différentes.

L’eau douce est non seulement pauvre en calcaire, mais également dépourvue de nombreux autres minéraux dissous, alors que l’eau adoucie -débarrassée de son calcaire- contient toujours les mêmes quantités de minéraux dissous.

L’eau adoucie peut-elle avoir un goût salé ?

L’eau adoucie ne peut pas et ne doit pas avoir un goût salé. Dans le chlorure de sodium, utilisé en particulier pour la cuisine, le goût salé provient de l’association du sodium avec des chlorures. La teneur en sodium augmente très légèrement dans l’eau adoucie, mais la teneur en chlorure reste inchangée par conséquent le goût de l’eau est inchangé.

L’eau adoucie est-elle corrosive ?

Il ne faut pas confondre corrosivité et agressivité de l’eau. La corrosivité de l’eau n’est pas liée à sa dureté. Au contraire, une eau adoucie en calcium, mais toujours minéralisée, est moins corrosive vis-à-vis des métaux que l’eau douce par exemple qui s’attaque au zinc et au plomb des canalisations.

L’eau adoucie est-elle dangereuse pour la santé ?

De nombreux dispositifs appelés adoucisseurs d’eau, souvent à base de résine, permettent de diminuer la dureté de l’eau en enlevant le calcium et en rajoutant du sodium

Les spécialistes de l’eau estiment qu’une eau adoucie n’expose pas spécialement aux problèmes cardio-vasculaires (infarctus ou hypertension artérielle), aux cancers digestifs ou encore à l’ostéoporose.

De plus la présence de sodium dans l’eau ne présente pas d’inconvénients pour la santé, notamment dans le cas d’un régime sans sel, car il faut savoir qu’une eau dure de 30° TH contient après adoucissement 0,138 g de sodium par litre. L’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) recommande un apport quotidien en sodium de 2,4 g à 3,1 g.

Que devient le sel utilisé pour la régénération ?

Le sel utilisé au moment des régénérations qui sert à déplacer le calcium fixé sur les résines est totalement éliminé avec le dernier rejet à l’égout. En aucun cas, le sel de régénération ne peut se retrouver dans l’eau adoucie.

Est-ce que l’eau rejetée à l’égout, après une régénération, pollue ?

Pour un TH ramené de 30°f à 6°f, moins de 40 grammes de sel sont rejetés à l’égout lors de la régénération, une à deux fois par semaine, pour une consommation de 100 litres d’eau par et par personne.

Les sels régénérant utilisés dans les adoucisseurs sont des produits de qualité alimentaire de grande pureté et qui sont pour certains contrôlés et certifiés par la marque NF.

Qu’est-ce que la marque NF ?

La marque NF est une démarche volontaire de certification de produits et services. Elle atteste que le produit ou le service est conforme à des caractéristiques de sécurité et de qualité définies dans un référentiel de certification.

Elle assure un niveau de qualité supérieure des produits et services qui sont certifiés. De plus, la marque NF garantit un niveau de qualité constant car des contrôles de production, de produits et services en vente sont régulièrement effectués.