Qu’est-ce que le titre hydrotimétrique ?

Si votre eau est calcaire, vous l’avez probablement déjà remarqué grâce à certains signes au sein de votre foyer. Cependant, pour en avoir le cœur net, il faut connaître le titre hydrotimétrique (TH), qui est l’indicateur de minéralisation de l’eau. Le mesurer permet de définir avec précision la dureté d’une eau.

 

Le titre hydrotimétrique ou la dureté de l’eau

 

Le TH permet de connaître la dureté de votre eau en évaluant sa concentration en sels minéraux (calcium, magnésium et potassium).

Le titre hydrotimétrique est mesuré en degrés français (°f), 1 degrés français équivaut à :

4 mg/l de calcium

– ou 2,4 mg/l de magnésium

– ou 10 mg/l de CaCO3 (carbonate de calcium, responsable des dépôts de tartre)

 

La norme NF EN 14743 définit le millimole comme unité de mesure de la dureté de l’eau (1 mmol/l de CaCO3 = 10° f).

 

dureté de l'eau titre hydrotimétrique

 

Si le TH est compris entre 15° f et 30°f, on parle d’une eau dure. Si ce taux dépasse 30° f, l’eau est alors considérée comme très dure et vous pouvez décider d’entreprendre plusieurs actions pour adoucir votre eau.

 

Les différents types de titre hydrotimétrique

 

Il est possible de calculer différentes sortes de TH :

Le TH total : il prend en compte la totalité des sels de calcium et magnésium. Il s’agit du TH auquel on fait le plus référence, notamment lorsque l’on évoque la dureté de l’eau.

Le TH calcique : il correspond à la totalité des sels de calcium.

Le TH magnésien : il correspond à la totalité des sels de magnésium.

Le TH temporaire : aussi appelé dureté carbonatée, il correspond à la concentration en carbonates et bicarbonates de calcium dans l’eau.

Le TH permanent : aussi appelé dureté non carbonatée, il correspond à la teneur en sulfates, nitrates et en chlorure de calcium de l’eau.

 

Cet indicateur permet de connaître avec précision la concentration en sels minéraux de l’eau. Son taux, plus ou moins élevé, vous permettra donc de connaître la dureté de l’eau, qui est très liée à la composition des sols. Pensez à vous renseigner sur le TH moyen et la dureté de l’eau dans votre région !


Commentaires:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *