Qu’est-ce que l’eau dure ?

Vous entendez peut-être souvent dire de l’eau qu’elle est “dure”. Mais qu’est-ce que l’eau dure exactement ? En fait, elle se distingue de l’eau douce par sa forte concentration en sels minéraux dissous : plus une eau possède de sels de calcium et de magnésium en forte concentration, plus elle sera dure. Ce que l’on appelle les bicarbonates de calcium et de magnésium peuvent précipiter et former un dépôt de tartre insoluble. C’est pourquoi l’eau est dite calcaire ou “dure”.

 

Qu’est-ce que l’eau dure ? Les critères :

 

La dureté de l’eau est mesurée par le titre hydrotimétrique (TH), qui indique la teneur en sels de calcium et magnésium dans l’eau. Celui-ci s’exprime en degrés français, symbolisés par un °f ou °TH. Une eau peut-être considérée comme eau dure ou calcaire quand sa concentration est supérieure à 15°f, sachant qu’un 1°f correspond à 2,4 mg de magnésium ou 4 mg de calcium par litre d’eau.

La dureté de l’eau du robinet varie beaucoup en fonction des régions. Cela dépend de la nature géologique des terrains que l’eau traverse avant d’arriver jusqu’à vos canalisations.

 

L’eau dure est-elle dangereuse pour la santé ?

 

Consommer de l’eau dure ne représente aucun danger pour la santé humaine. Les sels minéraux naturellement présents dans l’eau peuvent même participer aux apports quotidiens recommandés en calcium et magnésium.

L’eau dure peut cependant présenter des inconvénients pour les appareils électroménagers, installations et canalisations de votre domicile. Le tartre formé par l’eau dure, surtout quand elle est chauffée, peut obstruer les conduits, entartrer les équipements ménagers et provoquer un surplus de consommation énergétique. Il occasionne aussi une consommation importante de détergents, ceux-ci devenant moins efficaces sous l’effet de l’eau dure

De plus, une eau trop calcaire a un impact sur l’aspect général de votre corps : elle peut causer irritations, démangeaisons et problèmes dermatologiques, sur la peau comme sur le cuir chevelu.

 

Les précautions à prendre pour éviter les désagréments

 

Vous soupçonnez l’eau de votre logement d’être dure ? Vous pouvez vous renseigner sur la dureté de l’eau de la région en consultant le rapport établi par l’ARS joint à votre facture d’eau, par l’intermédiaire de votre commune ou sur le site du ministère de la Santé.

L’installation d’un adoucisseur à l’entrée d’eau du logement permet de décharger l’eau de ses ions calcium et magnésium responsables de la dureté de l’eau. L’eau adoucie empêche ainsi la formation des dépôts de tartre et protège vos installations et appareils de l’entartrage. Vous pouvez aussi vous munir de filtres anticalcaires à positionner directement sur vos robinets et au niveau du pommeau de douche afin d’éviter les agressions corporelles liées au calcaire.

 

qu'est-ce que l'eau dure infographie

 

Connaître et agir contre la dureté de l’eau de son logement permet de faire des économies d’argent et d’énergie. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour en savoir plus.


Commentaires:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *