Les effets de l’eau calcaire sur les personnes atteintes de psoriasis

Touchant près de 3 millions de Français, le psoriasis est une maladie chronique de la peau qui affecte le quotidien de celles et ceux qui en sont atteints. Certains facteurs peuvent contribuer à provoquer des poussées inflammatoires, par exemple le stress, ou encore l’utilisation d’une eau trop calcaire pour se laver le corps et le visage.

 

Le psoriasis : comprendre la maladie pour mieux la vivre

 

Se manifestant sous plusieurs formes (plaques, gouttes, éruption cutanées, voire même une combinaison de ces éléments), les lésions cutanées liées au psoriasis apparaissent généralement sur les coudes, les genoux, les mains, les pieds, dans le dos et sur le cuir chevelu. Inconfortable et douloureux pour certains, le psoriasis entraîne des démangeaisons et des plaques rouges sur la peau.

Touchant autant d’hommes que de femmes, cette maladie chronique peut-être contractée par des personnes de tous âges. Si sa cause exacte est inconnue, il existe cependant des prédispositions génétiques à l’apparition du psoriasis. Contrairement aux idées reçues, cette maladie n’est ni contagieuse, ni liée à un manque d’hygiène.

 

psoriasis mains

 

L’eau calcaire est l’un des éléments qui favorisent les poussées inflammatoires

 

Certains facteurs psychologiques favorisent l’apparition de plaques. C’est notamment le cas des périodes de stress, de chocs émotionnels ou autres traumatismes affectifs.

Des facteurs physiques peuvent également contribuer à l’apparition des symptômes : prise de certains types de médicaments, statut hormonal, soleil, ou encore concentration en calcaire de l’eau utilisée pour se laver.

En effet, les cristaux minéraux présents dans l’eau calcaire se déposent sur la peau et l’assèchent, ce qui favorise non seulement les petites imperfections et les démangeaisons, mais également l’apparition de pathologies dermatologiques comme le psoriasis.

 

Les solutions à envisager

 

Lorsque l’on souffre de psoriasis, différentes solutions existent pour limiter au maximum la formation des plaques.

Des traitements existent, comme les crèmes et vitamines spécialisées, les UV médicaux ou encore les biothérapies, mais il est également possible d’adapter son environnement pour limiter les causes d’apparition des plaques.

Par exemple, le fait d’utiliser au quotidien une eau douce (peu ou pas calcaire) pour se laver permet d’éviter l’exposition aux cristaux minéraux irritants, et ainsi de contribuer à éviter l’apparition des symptômes du psoriasis. Pour cela, il suffit de faire installer chez soi un adoucisseur d’eau, ou encore un filtre anticalcaire installé directement sur la robinetterie de sa salle de bain.

 

Pour en savoir plus sur la façon d’adoucir l’eau de votre logement, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à contacter un professionnel de l’UAE pour en savoir plus.


Commentaires:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *